Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Les secteurs clés

Imprimer la page

Retour à la liste

Agroalimentaire et agro-industrie

Région de l'Oriental

Principales filières : Pêche, aquaculture, oléiculture, agrumes,  oléiculture, plantes aromatiques et médicinales, élevage ovin et caprin.

L’Oriental est la 2ème zone d’exportation de produits frais vers l’Europe. L'Etat a mis en place un programme de partenariat privé-public qui concerne 13 000 ha et un Projet de Développement des Parcours et de l'Elevage de l'Oriental (PDPEO). Il est prévu un transfert vers le privé de 11.000 Ha. La région accueille  des unités agro industrielles d’importance.

On note également le développement de pôles agro industriels comme les agropoles de Madagh (100 ha, CA induit 1 milliard d’euros) et de Selouane (150 ha CA induit 1.5 milliard d’euros).

Filières porteuses :

  • Production de prunes déshydratées
  • Fabrication de confitures :  orange, abricot, tomate, artichaut, olive …
  • Exploitation rationnelle du romarin et de l’armoise : miel de romarin et d’armoise
  • Unités d’emballage et transformation de fruits secs (amandiers)
  • Petites unités de production de fromage certifié de chèvre et de dromadaire
  • Conserverie de viandes
  • Unités de conditionnement de dattes
  • Unités de traitement de laine
  • Production de peaux et cuirs
  • Production d’huiles essentielles
  • Produits du terroir


Quelques chiffres sur la filière :

Agriculture :

►Berkane et périmètre du fleuve de la Moulouya :

  • 160 000 ha cultivés dont 70 000 ha en zone irriguée
  • céréaliculture  55%
  • arboriculture 28 %
  • maraichage 6%
  • culture sous serres 0.1%
  • culture industrielle 4 %
  • culture fourragère 6 %

►Nador :

  • 145 000 ha dont 10 000 ha irrigués

►Figuig :

  • 14 000 ha sont cultivés dont 3 000 ha irrigués
  • 30 000 ha de forêt


Elevage

►Ovin :

  • Plus de 2 millions de têtes d’ovins, 12.3 % du cheptel national,
  • 7 millions d’hectares, d’étendues de parcours  agro pastorales
  • 90 millions d’unités fourragères produites et 350 000 animaux par an mis sur le marché  

►Bovin :

  • Cheptel bovin : 94 000 têtes (soit 3.5 % du cheptel national)

►Caprin :

  • Cheptel caprin : 420 000 têtes (soit 8 % du cheptel national)


Pêche & aquaculture

Avec une façade maritime de 200 km sur la méditerranée, la région réalise environ 30 000 tonnes de captures annuelles moyennes qui représentent :

  • 4.4 % en valeur au plan national
  • 52 % au niveau des ports de la méditerranée

Le port de Beni Ansar à Nador  est le 1er port de pêche de la méditerranée (qui en compte 8 au total).

Plusieurs sites de production aquacole sont en activité, essentiellement sur deux zones : du Cap de l’eau à Saïdia (sur 20 km en eau profonde : pageot, daurade, loup …) et sur l’embouchure de la Moulouya (sur 3 km : production de bivalves dont huîtres).

Emballage, conservation et transformation des produits de la mer ainsi que l’élevage de poissons à valeur ajoutée sont des secteurs particulièrement porteurs dans le domaine de la pêche.

Image(s) associée(s)